My first photoshoot in Caught Up Z by Beija in 30FF and Maze by Bijoux Indiscrets / Ma première séance photo professionnelle, avec Caught Up Z de Beija en 80H et Maze de Bijoux Indiscrets

Les photos de cet article ont été prises par l'adorable Vicky Wheeler.
La lingerie a été achetée par moi-même, avec mes propres moyens.

The pictures in this article were taken by the lovely Vicky Wheeler.
The lingerie was purchased by me, with my own funds.


Je m'attendais à être beaucoup plus nerveuse à l'idée de publier cet article.
Quand j'ai commencé à poster des photos de moi, ma famille m'avait donné une mise en garde du style: "ok pour ton blog lingerie (même si c'est bizarre), mais ne montre jamais ton visage par précaution". J'ai écouté et suivi ce conseil pendant un moment, mais je suis arrivée à un stade où il fait de moins en moins sens.
Je ne suis pas très à l'aise avec mon visage. Mon nez n'est pas fin et délicat, ma peau est loin d'être lisse, mes yeux louchent un peu et ma mâchoire n'est pas très définie. Rien de tout cela n'est négatif en soi, mais ça ne m'empêche pas d'être très critique envers moi-même.
Auparavant, j'éprouvais les mêmes sentiments envers mon corps. J'ai passé de longues années à essayer de faire la paix avec. Notre relation est encore parfois un peu chaotique, mais elle s'est grandement améliorée. Ce qui m'a beaucoup aidée, ç'a été de me faire prendre en photo par d'autres personnes. Le faire moi-même aide aussi un peu, mais la tentation de rentrer le ventre et de poser à m'en faire mal pour rendre mon corps plus "présentable" est toujours présente. Regarder mon corps à travers les yeux d'autres personnes m'a obligée à le voir de manière plus douce, bienveillante et finalement aimante. 
Pourtant, je ne pensais pas à suivre le même processus pour mon visage. Empêtrée dans l'idée que je n'étais pas photogénique au-dessus du cou, j'ai commencé à croire que j'étais simplement une femme avec un corps digne d'être aimé, et un visage médiocre. Je n'aurais jamais appliqué ce jugement à qui que ce soit d'autre que moi.
J'ai finalement atteint un point où j'ai dû faire face à mes propres contradictions. Couper mes très long cheveux qui étaient devenus un moyen de distraire l'attention de mon visage a été une étape importante. Je m'habitue doucement à mon visage sans maquillage même si j'ai encore du mal à le montrer aux autres. J'avance pas à pas.

I expected to be much more anxious about publishing this. 
When I started posting pictures of myself, my family had given me a warning along the lines of "running an anonymous lingerie blog is weird but sort of acceptable, but for your sake, don't ever show your face". I listened to and followed this advice for a while but at some point it stopped making sense to me.
I am not the most confident person ever when it comes to my face. My nose is not small and dainty, my skin is far from smooth, my eyes tend to squint and my jawline could be best described as 'undefined'. None of these should be seen as negative things, but it does not stop me.
I used to feel the same way about my body. I spent many years trying to make peace with it. Our relationship is still a bit chaotic, but it has undoubtedly improved. What helped tremendously was having other people take pictures of it. Doing it myself helped a bit as well, but the temptation to suck my stomach in and pose to the point it hurts to make myself look more "presentable" is always there. Looking at my body through other people's eyes forced me to consider it in a more caring, gentle, forgiving and eventually loving manner.
However, I did not think of applying the same process to my face. Caught up in the belief that I was chronically non-photogenic from the neck up, I started to buy into the idea that I was simply a woman with a love-worthy body and a mediocre face. I would never have casted this judgement on anyone but myself. 
I finally reached a point where I had to face and address my inner contradictions.
Cutting my very long hair that had turned into a way of distracting people from my face was a big step. My make-up free face is slowly growing on me, but I still struggle to show it to the world. Little steps.


C'est à ce moment que j'ai commencé à penser à cette séance photo. Cela faisait des années que je voulais rendre visite à mon amie Vicky Wheeler à Bath et quand l'opportunité s'est enfin présentée, j'ai pensé que ça pourrait être l'occasion de me lancer dans ma première séance photo professionnelle, en montrant mon visage.
Vicky m'a offert un prix tout à fait honnête, et dans la mesure où on a shooté pour plus longtemps que prévu au départ, j'ai un peu l'impression de ne pas l'avoir assez payée. J'ai réservé un joli Airbnb, j'ai préparé mes tenues longtemps à l'avance (même si certains éléments ont tout juste eu le temps d'arriver dans ma boîte aux lettres), je suis allée chez l'esthéticienne pour faire épiler ce qui me semblait nécessaire, je me suis vernis les ongles, j'ai passé environ 45 minutes à me maquiller et à me coiffer et j'ai attendu que Vicky arrive, non sans nervosité.
J'étais un peu timide au début et je pense que cela se voit dans cette série, comparée aux deux suivantes où je prends visiblement confiance en moi. Vicky a été formidable pour me mettre à l'aise et pour me diriger en douceur, sans me force à quoi que ce soit.
Je connaissais déjà ses talents de photographe et je savais que sa sensibilité artistique s'accorderait bien avec la mienne. La photographie "boudoir" me paraît souvent trop commerciale et très orientée pin-up et je voulais vraiment éviter cela, d'où mon choix de travailler avec Vicky. Je n'avais aucun doute quant à la qualité des photos, mais j'avais très peur de ne pas les aimer à cause de mes complexes. Vicky a été très rapide pour la sélection et les ajustements, et j'ai reçu les photos en rentrant chez moi, le lendemain de la séance photo.
J'étais très nerveuse au moment d'ouvrir le fichier, mais j'avais heureusement totalement tort. J'adore ces photos, et quand je les regarde, je me vois, plus que jolie, authentique et fière de la personne que je suis devenue aujourd'hui. Toutes ces années à me dénigrer se sont transformées en joie et en impatience à l'idée de partager ces images.
Bien sûr, il y en quelques unes que je préfère garder pour moi, non pas car je ne les aime pas mais parce que je les trouve trop intimes pour les partager publiquement. Ma maladresse, ma sérénité, ma sensualité inattendue, toutes ces choses qui n'appartiennent qu'à moi.

This is when I started thinking about this photoshoot. I had been talking about visiting my friend Vicky Wheeler in Bath for ages and when the opportunity finally arose, I thought it might be the perfect chance for my first, face-included professional shooting.
Vicky offered me a very fair price, and considering we ended up shooting for longer than originally planned, it feels a bit like a steal. I booked a lovely Airbnb, prepared the outfits long in advance (although some parts barely made it into my mail box in time), went to my beautician to wax what I felt had to be, did my nails, spent about 45 minutes on my make-up and my hair and anxiously waited for Vicky.
I was a bit hesitant at first and I think this shows in these series, compared to the following two where I obviously get more confident. Vicky was great at putting me at ease and directing me without forcing anything upon me.
I already knew she is a fantastic photographer, and that her aesthetics would work with mine. A lot of boudoir photography feels very commercial and too pin-up-ey for me and I really wanted to avoid that, which is why I chose her. I had no doubt that the pictures would be lovely, but I deeply feared my remaining insecurities would make ne dislike them. Vicky was very quick at editing them, and I received the pictures on my way home, the day following the shoot.
I was extremely anxious when I opened the file on my laptop, but I was quickly proven wrong in the best way possible. I love these pictures, and when I look at them, I feel, more than pretty, true to myself and proud of who I've become. All the years of despise for myself turned into joy and excitement at the idea to share these. 
Sure, there are some I'm not comfortable sharing. Not because these are sides of me I do not like, but because I feel like keeping them to myself. My awkwardness, my unexpected seductiveness, my serenity. They all belong to me.


J'espère que vous n'êtes pas sur le point de vous endormir à la lecture de ces paragraphes, mais je voulais vraiment exprimer à quel point cette séance photo a été une expérience importante pour moi, et remercier Vicky pour sa patience, sa générosité et son professionnalisme.
Je sais que certain-e-s d'entre vous sont curieux-se-s à propos du soutien-gorge que je porte, donc je vais maintenant passer à ce que j'en pense! 
Comme pour Adina Reay, le lancement de Beija m'avait laissée un peu tiède. Je savais que j'étais une cliente cible potentielle, mais à l'époque je cherchais des designs plus extravagants. J'ai d'abord été impressionnée par la qualité de leurs coupes, puis leur esthétique épurée m'a de plus en plus attirée. Mes tiroirs à lingerie débordent plus de choses froufroutantes et peu pratiques que de beaux basiques bien coupés, et je dois devenir adulte et raisonnable puisque j'ai de plus en plus envie de m'habiller pour la vie que j'ai, et non pour celle dont je rêve.
Quand Beija a lancé des dos en 80, je n'avais plus aucune excuse et j'ai choisi Caught Up pour sa légère transparence et son coloris original mais doux. Les deux formes de bas étaient épuisées dans ma taille donc j'ai décidé d'opter pour un faux coordonné. Trouver le bon s'est avéré plus difficile que prévu mais je suis plutôt contente de ce string Pieces simple et efficace. Il est abordable, assez confortable et il s'accorde bien avec Caught Up. 

I hope these paragraphs did not bore you to death, but I really wanted to convey what an incredible and empowering experience this photoshoot was for me, and to thank Vicky again for her patience, her generosity and her hard work.
I know some of you are really curious about the bra I am wearing so I will now review it!
Similarly as Adina Reay, I did not really get Beija when they first launched. I knew I was a potential target consumer but I was longing for more lavish things at the time. I was first impressed by the obvious attention they give to fit, and then their understated aesthetics started appealing to me more and more. My lingerie drawer is more bursting with impractical frilly things than with beautiful, well-fitting basics and I must be getting old because I'm increasingly more inclined towards dressing for the lifestyle I have, rather than the lifestyle I want.
When Beija introduced 30 backs, I had no more excuse and picked Caught Up for its delicate sheerness and its gorgeous, unusual yet soft colout. Both the bottoms were already sold out in my size so I thought I would settle for a faux-match. It proved harder to find than planned, but I'm quite happy with this simple, straightforward Pieces thong. It's pretty cheap, quite comfortable and it does the trick.


Dire que j'ai été impressionnée par le soutien-gorge serait un euphémisme.
Si je me souviens bien, il est arrivé rapidement dans une joli boîte et enveloppé dans du papier de soie griffé. J'étais vraiment rassurée d'avoir la possibilité de le renvoyer gratuitement si besoin, vivant actuellement au Royaume-Uni. Bien que leur prix soit à mon avis totalement justifié, les soutiens-gorge de chez Beija ne sont pas bon marché et il n'y avait pas beaucoup d'avis disponibles à l'époque, ce qui est toujours un peu stressant quand on essaie une nouvelle marque. Ceci dit, j'ai gardé mon achat sans hésitation et il fait maintenant partie de mes soutiens-gorge les plus portés.
Il est vraiment très confortable. Il ne maintient pas de façon agressive mais plutôt de la manière douce et discrète que je préfère pour ma vie de tous les jours. Je pense qu'il pourrait soutenir un peu plus si le dos était légèrement plus ajusté et si le tissu des bonnets était un peu plus ferme, mais je l'aime beaucoup comme tel.
Depuis le temps, vous devez connaître mes problèmes de soutien-gorge habituels: des armatures trop larges, hautes et rigides; pas assez de projection au niveau du bonnet et des bretelles tombantes. En dehors du fait que je dois occasionnellement rattraper les bretelles, Caught Up est parfait du point de vue de la coupe et l'expertise de la marque en design de lingerie est indéniable.
Tout est lisse et cousu avec soin, rien ne gratte ou ne gêne au porté, les tissus sont très doux: pour moi, c'est le bonheur sous forme de soutien-gorge. Il m'est arrivée de dormir en le portant et je n'ai jamais été dérangée, ce qui pour moi est le test de confort ultime. Il le remporte haut la main.
Savoir que Beija fait aussi attention à l'éthique (même si j'aimerais un peu plus de transparence) est un avantage non négligeable pur moi. De fait, ce ne sera clairement pas mon dernier achat chez Beija, et je vous encourage fortement à les essayer s'ils avaient déjà piqué votre curiosité

To say I was impressed with the bra would be an understatement.
If I recall correctly, it came quickly in a lovely branded box and tissue paper. I was really happy to have the option to return for free if needed, living in the UK. Although gorgeous and in my opinion well worth the price, Beija's bras are not exactly cheap and there is not a lot of reviews of them out there. Regardless, I happily kept my purchase and it quickly made it into my regular rotation.
It is seriously ridiculously comfortable. It is not the agressive type of support but rather the gentle, natural type I tend to favour in my day-to-day life. I do think it could be a tad more supportive thanks to a slightly tighter band and a bit more tension in the material of the cups, but I love it as it is.
By now, you must know about my usual fit issues: too strong, tall and wide wires; not enough projection and slippy straps. Aside from needing to pick up the straps from time to time, Caught Up is a fit-winner and the brand's expertise in lingerie making is clearly visible.
Everything is smooth and stitched neatly, no annoying or scratchy bits, super soft materials, this is what happiness in a bra-form looks like to me. I have slept in it in the past without any discomfort. It is that great.
Knowing that the brand also pays great attention to ethics (although my annoying ethical consumer side would like a little bit more of transparency) seals the deal for me: I will definitely be a returning costumer, and I would encourage you to give them a try if you were curious about them.


Bien que Caught Up et ce string fonctionnent très bien pour la vie de tous les jours, il me semblait que pour la séance photo, il fallait un petit quelque chose de plus. En général, j'opte soit pour un porte-jarretelles, soit pour un harnais. Je ne pense pas qu'un porte-jarretelles s'accorde très bien avec cet ensemble, et un harnais noir aurait contrasté trop sévèrement à mon avis.
Les options de harnais dans des couleurs douces, de bonne qualité et dans mon budget ne sont pas très nombreuses, et je me suis rapidement tournée vers la collection Maze de Bijoux Indiscrets. Je possédais déjà les jarretières et bien que j'aime beaucoup leur look (un avis apparemment très controversé), elles ne sont pas très pratiques car elles glissent. J'avais envie de donner une autre chance à la marque et j'ai choisi le collier choker, car j'en porte souvent, et le harnais dont j'aimais beaucoup le dos croisé.
Le colis en lui-même est plutôt discret, mais l'emballage intérieur vous plaira si vous aimez les accessoires un peu coquins (pensez sucette à partager et huile de massage). Bien que sobre et joli, j'ai trouvé l'emballage un peu trop conséquent en termes de production de déchets, et difficile à ouvrir.

While Caught Up and this thong make for a lovely and very wearable set for every-day, I felt like it needed something more for the photoshoot. My usual go-to's are suspender belts and harnesses. I don't think a suspender belt would work very well with the look, and black harnesses would have been too strong of a contrast in my opinion.
Harness options in softer colours, of good quality and within my means are not that numerous, and I quickly decided in favour of Bijoux Indiscrets' Maze collection. I already owned the garters, and although I find them very cool (a very controversial opinion, apparently), they are sadly not the most practical as they slip down. I was willing to give the brand another try and picked the choker, which I knew I would get a lot of wear out of, and the multi-position body harness due to its sleek cross back. 
The outside packaging is quite discreet, but the inner packaging will be to your taste if you like naughty bits (think double ended lollipop and massage lotion). I did find it a bit over-the-top in terms of waste production, and it was also pretty hard to open although pleasing to look at.


Globalement je suis très satisfaite par ces deux pièces. Comme vous pouvez le voir sur les photos, le harnais a tendance à glisser sur le côté et je le trouve un peu difficile à porter par-dessus des vêtements. Il est cependant plutôt confortable pour du faux cuir et assez ajustable bien qu'il ne soit disponible qu'en taille unique. J'ai pas mal de marge donc il conviendrait probablement également à quelqu'un de plus large que moi (sans doute jusqu'à un 42-44) mais peut être pas à quelqu'un de très mince.
Je n'ai rien de spécial à écrire sur le collier, je suis juste un peu agacée qu'il soit plus foncé que le harnais mais je pense que je survivrai, surtout dans cette gamme de prix. Bijoux Indiscrets est un bon point de départ si vous voulez commencer à porter des harnais et/ou si vous les voulez vegan. Au point où j'en suis, je préfère économiser pour avoir du vrai cuir fait à mes mesures, mais Maze reste une collection honnête.
L'article de Wen sur la passion pour la lingerie et le consumérisme m'a fait pas mal réfléchir et reflète beaucoup de mes propres pensées. Je ne développerai probablement pas sur le sujet dans l'immédiat puisque je passe déjà le plus clair de ma vie universitaire à écrire sur le politique et l'éthique de la mode. J'ai quand même pensé que je pourrais suivre son exemple et partager avec vous les marques  que je porterais si je n'étais pas blogueuse lingerie, ce qui s'accompagne d'une sorte d'impératif de constamment essayer de nouvelles choses. Pour mes soutiens-gorge, je resterais donc particulièrement fidèle à : Avocado, Queen of Suburbia, Beija, Etched et Comexim. Si vous avez des besoins similaires aux miens, je vous recommande vivement ces marques sur lesquelles j'ai déjà écrit des articles!

I am overall very satisfied with both items. As you can see in the pictures, the body harness does tend to slip off-center and I still find it a bit hard to pair over clothing. It is however pretty comfortable for fake leather and it is also quite adjustable, albeit coming in only one size. I have quite a bit of leeway so it would probably suit someone heavier than me (probably up to UK 14-16) but maybe not someone very petite. 
I do not have much to write about the choker, I am just a bit bothered that it is slightly darker than the harness but I think I can live with that, especially at that price point. All in all, Bijoux Indiscrets is a good place if you want to get started with harnesses and if you want to keep it vegan. I am at a stage where I would rather save up and get some real, custom leather goodness, but Maze remains a solid collection.
Wen's article about lingerie addiction and consumerism got me thinking quite a bit and reflects a lot of my own thoughts. I will not necessarily elaborate on the subject any time soon as I already spend my academic life writing about Fashion Politics and Ethics but I thought I could follow her lead and share with you the brands I would stick to for my bras if I were not a lingerie-blogger-that-constantly-has-to-try-new-stuffs. In no particular order I would/will remain particularly faithful to: Avocado, Queen of Suburbia, Beija, Etched and Comexim. If you have similarly needs as mine, I would highly recommend looking into these brands which I have all already reviewed here!


Caught Up by Beija / X (S-L) + Y (32-36 B-D) + Z (30-36 DD-FF) / £65 / Also available in black and soon in orange
FR: S-L + 85-95 B-D + 80-95 E-H

Maze Body Harness + Chocker by Bijoux Indiscrets / One Size / 60€ + 25€

Thong by Pieces / XS-XL / £12

Commentaires

Articles les plus consultés